Et le Monde de Sosso

17 avril 2019

Âmes Sœurs, de John Marrs

ames soeurs

Paru le 01/02/2019 hez Hugo Thriller
Paru le 06/02/2019 chez Le Livre de Poche

Mon avis :

💻 Et s'il existait un logiciel capable de vous donner le nom de votre âme-soeur ?
Ce logiciel c'est "mariez votre ADN" : vous vous inscrivez et transmettez votre ADN ; le logiciel fait le reste en trouvant votre "binôme", à condition qu'il se soit inscrit.
Ils se sont inscrits : 
Jade échange des messages avec Kevin, qui vit en Australie
Mandy cherche à récupérer des informations sur les réseaux sociaux avant de rencontrer Richard.
Christopher, psychopathe, se laisse tenter par le logiciel et fait la rencontre d'Amy.
Nick & Sally mettent en péril le couple en s'inscrivant pour vérifier leur compatibilité.
Ellie, riche cheffe d'entreprise, solitaire et célibataire finit par se laisser tenter et s'inscrit.
Ils se sont inscrits et leur vie ont littéralement basculé !!!

💻 L'enchainement de chapitres courts centrés sur les différents protagonnistes donne un véritable page-turner et on avale les 470 pages de ce roman. Un rythme crescendo avec des rebondissements qui donnent une fin plutôt réussie.
Avec l'idée du fantasme de la compatibilité amoureuse, l'auteur nous livre un thriller haletant et efficace !

4è de couverture :

Un simple test ADN suffit désormais pour vous permettre de trouver celui ou celle qui partage avec vous " le " gêne, celui qui indique que vous êtes faits l'un pour l'autre. Dans le monde entier, des millions d'individus passent le test. Parmi eux, Jade, Mandy, Nick, Christopher et Ellis. Chacun croit avoir enfin trouvé son Binôme, le grand amour qui l'accompagnera jusqu'à la fin de ses jours. Sans se douter qu'un piège vient de se refermer sur eux et que pour certains, la fin arrivera beaucoup plus vite que prévu. Car les assassins aussi ont une âme soeur. Et ils peuvent s'avérer motels.

Posté par etlemondedesosso à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 avril 2019

Sans mon ombre, d'Edmonde Permingeat

 

 

CVT_Sans-mon-ombre_2631

Parution le 17/04/2019 aux éditions de l'Archipel

Mon avis :

👭Si vous aviez une soeur jumelle dont vous enviez la vie et si elle mourait accidentellement après une chute de la falaise... Que feriez-vous ?

👭Alice, prof de philo, délurée et célibataire décide de prendre la place de Célia, femme au foyer dans une belle demeure, mariée à Maxime et mère de 2 filles.
Alice pensait vivre au pays des merveilles, mais rapidement c'est la désillusion. Prise dans les secrets de Célia, elle tente d'y voir clair mais il va falloir prendre rapidement une décision avant de se retrouver au bord de l'abîme de nouveau.

👭Un roman avec un fond de desperate housewife, qui se lit vite malgré ses nombreuses pages. Des rebondissements qui donnent un rythme jusqu'au dénouement que j'ai trouvé plutôt réussi ! Seul bémol sur l'épilogue que j'ai moins apprécié.

 ✒️Merci à NetGalley et Mylène des éditions de l'Archipel

4è de couverture: 

Alice a tué Célia, sa jumelle. Son reflet, un alter ego inversé dont elle enviait la vie de rêve. Alors que, célibataire, elle doit gagner sa vie en enseignant la philosophie, sa jumelle, épouse et mère comblée, mène l'existence oisive des riches, dans le luxe et un magnifique cadre de vie au bord de la mer. Mais la mort de Célia va permettre à Alice de prendre sa place.
Du moins le croit-elle. Car au "pays des merveilles", ce n'est pas le bonheur mais le désenchantement qui l'attend. La vie d'Alice de l'autre côté du miroir va tourner au cauchemar... jusqu'à lui faire réaliser, mais un peu tard, que le beau miroir était celui des alouettes...

Posté par etlemondedesosso à 09:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

11 avril 2019

Einstein, le sexe et moi, d'Olivier Liron

einstein

Paru le 06/09/2018 chez Alma Editeur

Mon avis

😍 Quelle jolie pépite 😍
Olivier Liron est autiste Asperger. D'entrée, il explique en quoi il diffère des autres.
Son roman raconte sa participation au jeu télévisé Question pour un champion en 2012… Du départ de chez lui jusqu'à l'enregistrement de l'émission : Les questions, les quatre à la suite et le face-à-face. Entre les questions et les réponses, Olivier Liron nous livre des anecdotes touchantes, intolérables, cruelles, injustes, émouvantes. Sa perception du monde, des autres, de lui.
Dans ce jeu que nous connaissons tous, on s'imagine comme spectateur avec la description souvent drôle des candidats, un Julien Lepers qui semble se connecter et se déconnecter par moment.
Avec beaucoup d'humour, de finesse et de sincérité surtout, Olivier Liron écrit un roman confession pour expliquer l'homme qu'il est dans sa singularité et son individualité.
Touchant et émouvant : un appel à la tolérance de l'Autre.


4è de couverture :

« Je suis autiste Asperger. Ce n’est pas une maladie, je vous rassure. C’est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J’ai joué au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi. » 
Nous voici donc en 2012 sur le plateau de France 3 avec notre candidat préféré. Olivier Liron lui-même est fort occupé à gagner ; tout autant à nous expliquer ce qui lui est arrivé. En réunissant ici les ingrédients de la confession et ceux du thriller, il manifeste une nouvelle fois avec l’humour qui est sa marque de fabrique, sa très subtile connaissance des émotions humaines.

 

 

Posté par etlemondedesosso à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 avril 2019

Surface, d'Olivier Norek

surface

Paru le 4 avril 2019 chez Michel Lafon

 

Mon avis :

Après avoir dévoré et adoré les 4 précédents romans d'Olivier Norek, j'attendais avec impatience Surface. Grâce à Lucile, du blog de l'oeil de luciole, j'ai eu le plaisir de partager un brunch avec Olivier Norek et d'autres instagrammeuses. Un chouette moment de partage durant lequel l'auteur nous a fait part de son parcours, de son travail d'auteur, notamment à propos de Surface : les thèmes qu'il souhaitait aborder, le lieu, le type d'intrigue.
Résultat, la lecture de ce roman a une saveur supplémentaire connaissant l'envers du décor.

Noémie Chastain devient No lorsqu'elle reçoit une balle en tête, ravageant tout le côté droit de son visage. Fragilisée, elle est envoyée au commissariat de Décazeville, dans l'Aveyron, pour "se refaire une santé" dans le cadre d'une mission "placard". Alors que la fin de sa mission approche, un corps est retrouvé. 
On est loin de Victor Coste et du commissariat du 93 ou de la jungle de Calais. Ici c'est la campagne aveyronnaise : sa nature, se habitants, ses commérages, son passé, ses secrets... La flic est une femme, mais loin du cliché sexy : elle est farouche et amochée physiquement et psychologiquement. Peut-elle se reconstruire dans cet environnement inconnu, au milieu d'inconnus ? 

L'auteur nous livre un roman réussi !
Habilement construit, les premiers chapitres dressent le décor : les personnages, le lieu. Les chapitres suivant sont les pièces d'un puzzle qui s'emboitent les uns aux autres, on croit une construction linéaire, mais non : l'intrigue se dessine progressivement, se complexifie avec une progression crescendo devenant de plus en plus intense pour un final explosif ! 
Une héroïne fracassée touchante, une enquête à la cold case sur une double ville entre passé & présent.
Le résultat est époustouflant : j'ai fini la lecture de ce livre le cerveau retourné, en tachycardie, le souffle coupé, les larmes aux yeux,le ventre noué.
Si je n'ai pas trop compris le titre au début du roman, lorsque je lis les derniers mots, Surface semble évident !

Si vous aimez les intrigues, les polars : foncez !!!!!

Merci à Olivier Norek & Michel Lafon pour l'envoi du livre.


4è de couverture :

"Ici personne ne veut plus de cette capitaine de police. Là-bas, personne ne veut de son enquête"

 

Posté par etlemondedesosso à 09:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2019

Battements de coeurs, de Cécile Pivot

battements de coeur

Paru le 02/01/2019 chez Calmann-Levy

Mon avis :

💘 Une histoire d'amour, l'histoire d'amour d'Anna.
✒️ Anne & Paul se rencontrent par hasard lors d'une soirée et ces 2âmes solitaires accrochent, s'accrochent. Paul, paysagiste, a un caractère complexe. Anna, éditrice, est vivante et spontanée. 
Différents voire opposés, ils se ressemblent dans leurs histoires sans lendemain... sauf qu ils vont s'aimer passionnément et recomposer une famille. Le bonheur, l évidence, la passion... jusqu'à un tout petit changement chez Paul qui sèmera le doute dans l'esprit d'Anna qui sombrera dans les interrogations et les éloignera vite, très vite.
👉 Un roman très juste sur la rencontre, la naissance d'une histoire d'amour, puis sa fin... Une écriture pudique pour aborder les émotions d'Anna.
📝J'ai aimé ce roman, vraiment bcp... mais petit bémol sur la personnalité complexe de Paul que je n'ai pas retrouvée une fois que la relation de couple fut enclenchée et la fin que j'ai trouvé un peu extrême...

Merci à Netgalley et Calmann-Lévy pour l'envoi de l'ebook.

4è de couverture :

« Elle aime la ville, lui la nature. Elle aime la mer, lui la campagne. Elle lit beaucoup, lui peu. Elle est bordélique, lui est maniaque. Elle se couche tard, lui s’endort tôt. Elle goûte les bourgognes, lui les bordeaux. Ces dissemblances deviennent vite un jeu entre eux. Ils se séduisent, se défient, tentent de se convaincre qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre, mais c’est perdu d’avance et ils le savent.»
Tout oppose Anna et Paul, hormis une même habitude des relations sans lendemain. Et pourtant, ces deux grands solitaires vont s’aimer. Passionnément. Un amour si dense, si parfait, qu’il suffirait d’un rien pour qu’il vole en éclats.

Posté par etlemondedesosso à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


02 avril 2019

La vie sans toi, de Xavier De Moulins

 

 

la vie sans toi

Paru le 27 Mars 2019 chez JC Lattès

 

Mon avis :

La vie sans toi, Ou comment un drame fait basculer une famille ?

✒️ Paul et Eva ont vécu un drame il y a huit ans. Le couple est fragilisé et chacun tente d'avancer dans son coin : Paul avec ses peintures, Eva avec son job dans la finance. Entre les déplacements professionnels d'Eva et Paul qui passe son temps dans son atelier, attenant à l'appartement, le couple ne fait que se croiser et ne se parle plus. Entre eux, leurs deux petites filles essaient de trouver leur place.
Mais inéluctablement le couple part à la dérive : Alors que Paul doit produire des tableaux pour une future exposition, il n'arrive pas à peindre et se noie dans l'alcool ; Eva, à force de travail, sombre dans un burnout.
Chacun tentera de maintenir la tête hors de l'eau
Xavier De Moulins a choisi de glisser quelques détails au fur et à mesure des pages avant de révéler quel drame a rencontré cette famille suffocant le lecteur pour finir sur un dénouement final inattendu qui nous ébranle littéralement !

✒️ J'ai aimé cette plume que je découvrais pour la 1ère fois me donnant envie de lire d autres romans de Xavier De Moulins. Ici il évoque habilement les répercussions d'un événement traumatique. Il signe là un thriller psychologique dramatique de qualité !
Un drame qui amène à la folie...

Et que la couverture est belle !

Je remercie JC Lattès et NetgalleyFrance pour l'envoi de l'ebook.


4è de couverture :

« Malgré la violence que nous avons dû endurer,  nous sommes toujours ensemble, Eva et moi.  Dans nos errances respectives, nous avons la  rage silencieuse.  Un jour, tout finira par exploser. »Mariés, Paul et Eva ont vécu il y a huit ans un  drame qu’ils s’efforcent d’oublier. Un jour, un homme  mystérieux débarque dans leur vie...  Chaque famille a ses secrets,  chaque couple ses  mensonges. Mais nul n’échappe aux fantômes du  passé.Avec  La Vie sans toi, Xavier de Moulins signe un  thriller psychologique addictif, où la réalité se révèle  bien plus trompeuse que les apparences.

Posté par etlemondedesosso à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2019

Ce qui ne tue pas, de Rachel Abbott

 

ce qui ne tue pas

Paru le 7 Mars 2019 chez Belfond

Mon avis :

✒️Super thriller domestique comme je les aime !
Cleo a toujours été proche et extrêmement protectrice envers son frère Marcus, artiste qui semble tourmenté par son passé. Il semble notamment marqué par la perte de leurs parents et de sa femme dans une chute à domicile alors qu il était absent.
Elle voit donc d'un mauvaise œil l'arrivée d'Evie dans la vie de celui-ci. Alors que la carrière artistique de Marcus s'envole, Evie est étrangement blessée à chacun des déplacements professionnels de son mari.
Survient alors le drame : le couple est retrouvé ensanglanté dans le lit conjugal, Marcus décède et Evie survit. Le procès et l'enquête par l'agent Stephanie qui tenteront de lever le masque sur qui était véritablement Marcus. Qui sont les victimes ? Qui sont les bourreaux ? La frontière est-elle si facile à définir ?

✒️ J'ai beaucoup aimé ce roman même si à force d'en lire de ce genre, on finit par deviner, supposer les différents dénouements possibles. Mais j'apprécie cette gymnastique même si la fin n'a rien d'ultra surprenant. Le roman reste efficace et j'ai passé un bon moment de lecture !
Je rajoute sur ma liste les précédents romans de Rachel Abbott dans ma liste.

✒️ Merci à NetGalley & aux éditions Belfond de m'avait fait découvrir cet auteur que je ne connaissais pas !

4è de couverture :
Rivalité féminine, faux-semblants, manipulation et vengeance mortelle... La reine du polar anglais revient en force avec un thriller aussi retors qu'addictif.
Cleo North sait qu'elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n'y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d'un très mauvais œil l'influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser " accidentellement " sans arrêt ? Une manière d'attirer encore davantage l'attention de Marcus ? Comme si son pauvre frère, cet artiste si talentueux et si vulnérable, n'avait pas été déjà assez éprouvé par le décès de sa première épouse...
Un soir, un appel à la police, deux corps retrouvés dans la somptueuse demeure des North. Celui de Marcus sans vie, celui d'Evie ensanglanté. Un jeu sexuel scabreux ? Une dispute qui aurait mal tourné ?
Derrière les apparences, qui est le bourreau et qui est la victime ? À travers les voix d'Evie et de Cleo, deux visages du défunt émergent.
Pour l'agent Stephanie King commence l'enquête la plus brutale, la plus ahurissante de sa carrière.

 

Posté par etlemondedesosso à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mars 2019

Trancher, d'Amélie Cordonnier

Trancher

 

Paru le 29 Août 2018 chez Flammarion
(lu en Novembre 2018)

Mon avis :

C'est un roman qu'Amélie Cordonnier a choisi d'écrire à la 2è personne : l'héroîne s'adresse à elle-même en évoquant ses émotions, ses pensées, ses questionnements, en pointant ses réactions, ses doutes & incertitudes, en s'accusant.
Elle est mariée à Aurélien. Ils se sont séparés il y a 7 ans, temporairement puisqu'elle a accepté de retourner avec lui, car elle lui a pardonné ses mots (maux ?).

La "lune de miel" durera 7 ans jusqu'à la rechute : une explosion d'insultes alors qu ils sont en train de prendre leur petit déjeuner en famille Elle, Lui et leurs 2 enfan Vadim et Romane. Et progressivement, le retour des reproches, des mots violents, des insultes... 
La peur, le doute et la présence des enfants l'amèneront à trancher le 3 janvier, le jour de ses 40 ans.

Un roman sur la violence verbale, cette violence psychologique qui attaque l'âme...
Partira ? Partira pas ? Il va falloir trancher.

Emouvant, bouleversant.
La solitude de cette femme, mère, épouse... 

4è de couverture :
« Des pages et des pages de notes. Tu as noirci des centaines de lignes de ses mots à lui. Pour garder une trace, tenter de les désamorcer, avec le pathétique espoir qu’ils aillent s’incruster ailleurs qu’en toi. »
Cela faisait des années qu’elle croyait Aurélien guéri de sa violence, des années que ses paroles lancées comme des couteaux n’avaient plus déchiré leur quotidien. Mais un matin de septembre, devant leurs enfants ahuris, il a rechuté: il l’a de nouveau insultée. Malgré lui, plaide-t-il. Pourra-t-elle encore supporter tout ça? Elle va avoir quarante ans le 3 janvier. Elle se promet d’avoir décidé pour son anniversaire.
D’une plume alerte et imagée, Amélie Cordonnier met en scène une femme dans la tourmente et nous livre le roman d’un amour ravagé par les mots.

Posté par etlemondedesosso à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2019

Rubiel e(s)t Moi, de Vincent Lahouze

 

rubiel

Paru le 30/08/2018 chez Michel Lafon
(Roman lu en décembre 2018)

 

Mon Avis :

✒️ Rubiel et Frederico sont 2 enfants vivant à l'orphelinat de Medellin, en Colombie. Liés comme les 2 doigts de la main, le 09/09/1991, leurs destins basculent : l'un est adopté et part vivre en France avec ses parents adoptifs, tandis que l'autre s'enfuit de l'orphelinat. 
Chacun des 2 traversera des épreuves.
Comment vivre, survivre qd nos parents de naissance ne st plus là ?
Les vies en parallèle de 2 orphelins colombiens qui tentent de vivre, de survivre, de se construire, de trouver une certaine résilience.

✒️ Un roman témoignage sur les blessures de l'abandon, de la crise identitaire, qui aborde la question des origines, la douleur de l'absence de racine, le silence, la filiation...
Comment vivre qd on a tant souffert du manque d'attachement bébé, enfant. Où trouver les appuis pour ne pas s effondrer ?
Une véritable pépite !
Un bijou à lire !
Emotion garantie !!!!

✒️ Vincent Lahouze, actif sur les réseaux sociaux est un écrivain, un poète. Il signe un excellent premier roman !

Merci à Babelio et aux éditions Michel Lafon

 

4è de couverture :

Une nouvelle voix unique.
" Si je devais me souvenir d'une chose, d'une seule chose, ce serait la vision des murs gris de l'Orphelinat du Bienestar de Medellin et des portes qui claquaient lorsque nous courions dans les couloirs, le bruit sourd de mes pieds nus sur le parquet de bois délavé et poussiéreux. Oui, d'aussi loin que je me souvienne, la couleur n'existait pas. 
Je suis né en Colombie, à la fin de l'année 1987, mais je n'ai commencé à vivre qu'en 1991. "

Posté par etlemondedesosso à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 mars 2019

Inexorable, de Claire Favan

inexorable

Paru le 11/10/2018, Collection La Bête Noire, de Robert Laffont
(lu en Février 2018)

Mon avis :

✏️ Annoncé comme différent des précédents romans avec certaines critiques mitigées, un roman plus personnel, une 4è de couverture assez mystérieuse, je ne savais pas trop quel style de roman j'allais découvrir.
Réponse : le style Claire Favan !
Efficace et Rythmé. Angoisse et Douleur. Injustice.

📖 On quitte l Amérique pour découvrir un couple avec un enfant. Tout bascule le jour où Milo, 4 ans, assiste à l arrestation musclée de son père impliqué dans des braquages.
Traumatisé par cet événement traumatique, Milo a des accès de violence incontrôlés. Alexandra, sa maman, se retrouve seule, démunie et impuissante. 
A la violence de Milo, s'entremêle la violence institutionnelle qui rejette l'enfant. Le rouage infernal d'une descente aux enfers pour ce fils et sa mère, qui tente de protéger son enfant.

✏️Sensibilisée aux souffrances de l'enfant/ce, j'ai eu le ventre noué une bonne partie du roman.
J'ai trouvé ce roman de grande qualité. Claire Favan utilise son style pour évoquer l'enfance meurtrie, les difficultés d'une intégration scolaire d'un enfant "différent ", en souffrance et l impuissance parentale face à un système institutionnel.
Oui, on est très éloigné de nos tueurs en série, d'une violence extrême... 
Avec Inexorable, il y a quand même cette résonnance des personnages qui changent, qui deviennent ce qu'ils sont par rapport à ce qu'ils ont vécu.

4è de couverture :
Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d'un père.
Inexorable, le combat d'une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l'éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l'engrenage...
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

Posté par etlemondedesosso à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :